Les protocoles de sécurité concernant Ebola semblent être défectueux – Paul Craig Roberts

Publié le 12 octobre 2014


Une infirmière, qui soignait le patient atteint par Ebola à Dallas, a contracté la maladie.

La CDC impose l’usage d’un masque, que portait l’infirmière, avec les autres équipements préconisés par la CDC. La préconisation du port d’un masque est basée sur la supposition que le virus ne se transmet pas par voie aérienne.

Le docteur Tom Frieden de la CDC, tentant peut être de se couvrir, a attribué la contamination de l’infirmière à une « violation du protocole de sécurité ». En fait, le problème pourrait être que des appareils respiratoires sont requis au lieux de simples masques.

Si la CDC ne comprend pas la nature de la maladie et persiste dans l’erreur, la maladie peut échapper à tout contrôle aux États-Unis.

Voici le rapport concernant l’infirmière, qui portait des équipements de protection conformes aux normes de la CDC mais ayant été contaminée en soignant le patient atteint d’Ebola.
[Anglais] CDC Confirms American Nurse Who Tended Dallas Ebola Patient Has Contracted the Deadly Disease

Il est tout à fait possible que la souche actuelle du virus Ebola se propage par d’autres moyens que ceux rencontrés jusque là. L’incapacité des responsables de la santé publique à admettre leurs erreurs pourrait déclencher une épidémie aux États-Unis.


Article original en anglais.

Ce contenu a été publié dans Articles, Paul Craig Robert, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>