La machine à mensonges – Paul Craig Roberts

Publié le 11 octobre 2014


Je suis arrivé à la conclusion que l’Occident est une immense machine à mensonges pour le compte d’intérêts particuliers. Prenez, par exemple, le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TAFTA).

Les prétendus « partenariats » sont en réalité des outils par lesquels les sociétés américaines se prémunissent de la législation des pays étrangers dans lesquels ils font des affaires. Un pays souverain qui tente de renforcer sa législation contre une entreprise américaine peu se voir attaqué en justice par l’entreprise pour « restriction au commerce ». Par exemple, si Monsanto veut vendre des graines OGM en France ou si des entreprises américaines veulent vendre de la nourriture OGM en France, et que la France renforce sa législation contre les OGM, le TAFTA permettra des poursuites judiciaires dans des tribunaux extra-territoriaux pour cause de « restriction au commerce ». En d’autres termes, empêcher l’importation en France de produits interdits constitue une restriction au commerce.

C’est la raison pour laquelle les États-Unis ont insisté pour que l’accord TAFTA soit totalement secret et négocié en dehors du processus démocratique. Même le Congrès des États-Unis n’est pas au courant des négociations.

Bien sûr, les Européens et les Asiatiques qui souscrivent aux termes de ce « partenariat » sont des agents d’influence soudoyés par les entreprises américaines. Si le partenariat passe, la seule législation ayant cours en Europe et en Asie sera celle des États-Unis. Les représentants européens et asiatiques qui acceptent l’hégémonie des entreprises américaines au dessus de leurs législation nationale seront si généreusement payés qu’ils pourront pénétrer le royaume des Un Pour-Cent.

Il est intéressant de comparer la couverture faite par la BBC (10 octobre) et cette de RT (1) – Russia Today – (11 octobre). La BBC indique que l’accord transatlantique a pour objectif de lever « les obstacles au commerce bilatéral » et de stimuler le commerce et l’investissement, ainsi que la croissance et l’emploi. La BBC ne précise pas que la levée des obstacles inclue les barrières contre les OGM.

Tout le monde sait que la Commission européenne est corrompue. Personne ne s’étonnerait que ses membres espèrent s’enrichir grâce aux entreprises américaines ? Rien d’étonnant que la Commission européenne ait déclaré qu’il serait déplacé de s’inquiéter des conséquences sur la souveraineté des États de l’accord TAFTA.
[Anglais] Concerns rise over US-EU trade talks

RT, qui se retient de dire la vérité parce que certaines de ses activités sont localisées aux États-Unis, parvient toujours à en venir à l’essentiel dans ses titres : « Anti TAFTA : Protestations de masse fustigeant les accords US-UE comme étant une ‘accaparation du pouvoir par les multinationales' ».

A travers toute l’Europe, les gens sont dans les rues, participant à des manifestations de masse contre les accords secrets pris par leurs gouvernements, permettant à Washington de mettre la main de leurs existences et de leurs entreprises. RT indique que « les réseaux sociaux ont été employés par les protestataires dans une campagne de masse appelant les Européens et les Américains à agir contre ‘la plus grande confiscation de pouvoir par les multinationales depuis une décennie' ».

RT cite un des manifestations à Berlin qui affirme que ces accords secrets « donnent aux grandes entreprises plus de droits qu’elles n’en ont jamais eu dans l’histoire ». Nous le savons tous, les entreprises ont déjà bien trop de droits.

« Des protestations sont prévues dans 22 pays à travers l’Europe – des marches, rassemblements et d’autres manifestations publiques – dans plus de 1.000 emplacements au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Grèce, aux Pays-Bas, en Pologne, en République-Tchèque, et dans les pays scandinaves. »

Avez-vous entendu parlé de ce nouvel accaparement de pouvoir par les grandes entreprises américaines sur Fox « News », CNN, New York Times, London Times, ABC ? Bien sûr que non. Avez-vous entendu parlé des protestations massives ? Bien sûr que non. Vous n’entendez que ce que les groupes d’intérêts privés vous permettent d’entendre.

RT indique que le principal objectif de la contestation est de « réclamer la démocratie » et de mettre un terme aux négociations secrètes qui détruisent le cadre de vie de tous à l’exception des entreprises américaines ; organisations désormais perçues à l’étranger comme l’incarnation du mal.
[Anglais] #NoTTIP: Mass protests slam US-EU trade deal as ‘corporate power grab’

Ces prétendus « accords commerciaux » sont prônés pour « supprimer des barrières douanières », mais c’est en réalité la souveraineté des États qui sera supprimée. Les États-Unis sont déjà dirigés par les grandes entreprises. Si ces prétendus « accords commerciaux » passent, l’Europe et l’Asie seront eux aussi dirigés par les grandes entreprises américaines.


Notes :
(1) RT, auparavant Russia Today, est une chaîne de télévision d’information continue russe lancée le 10 décembre 2005 par l’agence gouvernementale RIA Novosti qui l’abrite dans ses locaux moscovites. (retour)


Article original en anglais.

Ce contenu a été publié dans Articles, Paul Craig Robert, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>